Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Permettre aux céréales de se défendre contre les pucerons d'automne

Christian Gloria, C. G.
07 oct 2019

La jaunisse nanisante de l’orge et ses pucerons vecteurs peuvent être combattus avec des variétés tolérantes au virus et en retardant les dates de semis. Les solutions insecticides sont limitées.

V. Marmuse

« Il ne faut absolument pas précocifier les dates de semis mais rester dans les dates recommandées ! » Spécialiste des ravageurs chez Arvalis, Nathalie Robin insiste sur cette stratégie visant à réduire l’impact des pucerons et de la jaunisse nanisante de l’orge (JNO). Avec la disparition des traitements de semences à base d’imidaclopride, il n’y a plus de protection garantie contre les pucerons vecteurs de JNO. Une date de semis suffisamment tard en saison (fin octobre à début novembre) permet de baisser significativement les infestations sur la plante.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité