Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Fongicides

Le traitement antisclérotinia pour lutter contre les autres maladies du colza

Christiant Gloria
06 mar 2019

Oïdium, mycosphaerella, alternaria, cylindrosporiose… Le traitement antisclérotinia au stade G1 a le mérite de pouvoir avoir des arrières effets sur d’autres maladies. Mais pas toujours.

Terres Inovia
La cylindrosporiose a été très présente lors de l'année humide 2016.

Oïdium omniprésent dans le Sud

L’oïdium est plutôt une maladie du Sud qui survient quand le printemps est chaud et sec. Dans les attaques les plus sévères, l’impact atteint les 10 q/ha. Après un traitement fongicide au stade G1, une seconde application pourra être nécessaire en cas d’apparition de taches étoilées de mycélium blanc sur le feuillage. La période d’apparition est large, variant de fin février au mois de mai. Plus elle est tardive, moins l’impact est important. La protection antioïdium doit être systématique dans le Sud méditerranéen, à partir de la floraison. Le prothioconazole est la substance active la plus efficace.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité