Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Agriculture de précision

La plateforme de gestion de données parcellaires Climate FieldView lancée en France

V.Noël
07 sep 2018

Après six mois de tests en France chez des agriculteurs, Climate Corporation a démarré la commercialisation de sa plateforme numérique de gestion parcellaire Climate FieldView à l'occasion du salon Innovagri.

V.Noël
Rémy Gaget, Alexandre Verbrugge et Rémy Dumery ont testé pendant six mois la plateforme Climate FieldView.

« Climate Fieldview m’a permis de ranger tout mon bazar », a résumé Rémy Dumery, lors de la conférence de presse de lancement de la plateforme Climate FieldView, le 4 septembre, à Innovagri. Installé dans la Beauce, cet agriculteur bien connu des réseaux sociaux a testé pendant six mois l’outil de gestion parcellaire proposé par The climate corporation, filiale de Monsanto reprise par Bayer. La plateforme est opérationnelle depuis plus de deux ans aux Etats-Unis mais n’était pas accessible en Europe. Elle a pour objectif de faciliter la collecte, le transfert et la visualisation des données parcellaires.

« J’ai commencé à faire de l’agriculture de précision au siècle dernier, j’ai beaucoup de données, qui viennent de drones, de satellites, de mon capteur N Sensor, des cartes de rendement sous divers formats… j’ai beaucoup de mal à visualiser et à analyser tout ça », a expliqué Rémy Dumery. Moyennant un peu de travail de mise à disposition de ses données, l’agriculteur a réussi à « faire parler » les différentes briques entre elles. « Avec Climate FieldView, j’ai pu charger toutes mes données, la plateforme est un pont », estime-t-il. L’une de ses forces est, pour lui, de travailler avec des fichiers shape, un format devenu standard pour les données SIG.

Un système compatible avec le matériel Isobus

Concrètement, la récupération de données en situation s’effectue grâce à un drive à connecter sur une prise diagnostic. Le système est adapté à toutes les machines sous réserve qu’elles soient Isobus. Le drive transmet les données par Bluetooth à un Ipad qui les affiche dans la cabine en temps réel et au fur à mesure des déplacements. Alexandre Verbrugge, qui fait de la modulation sur sa ferme depuis 2008, a lui aussi testé la plateforme, dont il a apprécié la simplicité. Attention, Climate FieldView ne propose ni analyses ni conseils.

A 1999 euros, l'offre de lancement comprend un abonnement d’un an, un drive, un Ipad et un kit de fixation. « Nous incluons toutes les fonctionnalités de base dans le module », a précisé Paul Serin-Moulin, chargé de produit. Cette offre inclut également de la formation. En complément, un groupe d’échange sur Whatsapp s’est également monté, très apprécié des agriculteurs testeurs.

Publicité