Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Congrès Coop de France

La Coopération agricole défend son modèle

Rodolphe de Ceglie
07 jan 2019
Rodolphe de Ceglie
Michel Prugge, ancien président de Coop de France, et le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, le 19 décembre à Paris.

« Je mets en garde le gouvernement sur ce que nous appelons le détricotage du statut coopératif », a déclaré Michel Prugue à la fin de son discours, son dernier en tant que président de Coop de France, lors du Congrès du 19 décembre à Paris. Une inquiétude issue des discussions législatives des EGAlim, dans le cadre de la parution prochaine de l’ordonnance sur les prix abusivement bas. Fermement attendu par les coopérateurs présents au Congrès de Coop de France, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, s’est montré à l’écoute tout en réaffirmant certains engagements du président de la République.

Statut coopératif, transparence, vente et conseil au programme

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité