Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Météo connectée

Juger les stations météo sur le conseil final

Christian Gloria et Valérie Noël
18 fév 2019

Il y a pléthore de stations météo connectées pour l’agriculture dorénavant, qui se valent sur la précision de leurs capteurs. La qualité de connexion ainsi que le conseil final sur les applications et les outils d’aide à la décision sont des éléments de comparaison.

C. Orus/Chambre d'agriculture d'Ile-de-France
Pour quelques centaines d'euros, on peut acquérir une station météo connectée avec les éléments de base pour les mesures de pluviométrie, de température, d'hygrométrie...

Des milliers de stations météo connectées ont émergé des parcelles agricoles en quelques années en France. Qu’est ce qui explique cet engouement ? Le prix, d’abord. Avec un peu moins de 500 euros, on peut acquérir une station avec les éléments de base pour les mesures de pluviométrie, d’hygrométrie et de température. Il faut ajouter un peu plus pour la mesure du vent avec un anémomètre. « Avec une chute des prix sur les capteurs notamment, les tarifs sont devenus compétitifs pour les agriculteurs et les investissements paraissent dorénavant acceptables », analyse Olivier Deudon, dans une vidéo d’Arvalis (1).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité