Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Nutrition animale

Fefac : une position européenne qui convient aux industriels, quoique…

Yanne Boloh
21 jan 2019

Le projet de développement des productions européennes de protéines de la Commission européenne satisfait la Fédération européenne des fabricants d’aliments pour animaux (Fefac). Mais son président demande l’harmonisation de règles.

Yanne Boloh
Nick Major, président de la Fédération européenne des fabricants d'aliments pour animaux (Fefac).

Pour la Fefac (Fédération européenne des fabricants d’aliments pour animaux), il est pertinent de lancer un grand plan pour les protéines. Toutefois, l’Union européenne restera toujours dépendante des importations et il ne faudrait donc pas négliger de travailler sur la durabilité des productions internationales. « La qualité des protéines végétales européennes constitue la clé d’entrée sur le marché de la nutrition animale », a expliqué Nick Major, président de la Fefac, lors du symposium de Vienne (Autriche) le 22 novembre. Autre point souligné par la Fefac, l’hétérogénéité dans les mentions valorisantes.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité