Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Second pilier

Comment les régions priorisent les soutiens du développement rural

Valérie Noël
23 nov 2018
N.Ouvrard

Depuis quatre ans, ce sont les régions qui mettent en œuvre la politique de développement rural de la France : avec la dernière réforme de la PAC, elles se sont vues confier la gestion du Feader (Fonds européen agricole pour le développement rural), qui finance les aides du second pilier. Sur le plan administratif, les débuts ont été difficiles. Effective en 2016, la fusion des régions n’a rien arrangé.

Cette régionalisation des aides du second pilier n’est pas sans créer des inégalités entre territoires. Sur la protection de l’eau, par exemple, un volet auquel les exploitations de grandes cultures émargent assez facilement, les politiques de soutien diffèrent. Tout dépend des priorités régionales et des budgets dont disposent les cofinanceurs, sans lesquels le Feader ne peut être débloqué.

Comment les fonds du développement rural sont distribués sur le terrain ? Quelle est la part dont bénéficient les exploitations de grandes cultures ? Éléments de réponse dans notre dossier.

Au sommaire de ce dossier

Trop d’ambition et pas assez de moyens ? Une chose...
23 août 2017
Publicité