Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Nutrition animale

Des volumes en hausse, mais attention au couperet des prix

Yanne Boloh
10 sep 2018
Yanne Boloh

Au niveau national, la campagne 2017/2018 de la nutrition animale se solde par une légère baisse d’activité de 0,1 %, due au recul de production de 1,6 % en aliments Bovins, la diminution étant plus accentuée en vaches laitières (-2 %). En porcs, la production totale progresse de 0,4 %, grâce aux aliments Porcs engrais (+0,6 %). Le secteur de la volaille (+1,1 %) modère également le contexte baissier avec +2,2 % en poulets, +1,6 % en pondeuses et +2,8 % en palmipèdes, grâce au canard gras qui revient après deux ans de crise (influenza aviaire), les aliments Dindes restant en baisse de 3,9 %. À noter aussi la hausse en aliments Caprins (+1,8 %) et les baisses en aliments Mash (-1,2 %) et Lapins (-7,8 %).

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité