Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Production

Cultures : entre trop de pluie et risque de sécheresse

Thierry Michel
07 juin 2019

Alors que l’épisode pluvieux semble s’estomper aux États-Unis, ce côté-ci de l’Atlantique va devoir affronter un été plus chaud que la normale. Les récoltes devraient commencer en Ukraine et Roumanie entre le 17 et le 20 juin.

Alois_Wonaschuetz - Pixabay

Les premières moissonneuses-batteuses devraient faire leur apparition dans les champs du sud de l’Ukraine d’ici au 18-20 juin 2018, soit avec sept à dix jours d’avance par rapport à ce qui était prévu. Selon certains observateurs, c’est une à deux semaines plus tôt que la moyenne sur dix ans. Mais attention, il existe une problématique de remplissage homogène des épis en fonction des régions par rapport à la chaleur qui a gagné le pays. Il fait beaucoup trop chaud au Sud et à l’Est, alors que l’on s’attend à des qualités de type “exceptionnel ou normal +” dans le Centre seulement. Selon le Centre hydrométéorologique d’Ukraine, la récolte d’hiver pourrait atteindre 29,5 Mt, dont 25,9 Mt de blé et 3,3 Mt d’orge.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité