Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Commerce

Compétitivité de l’agriculture : la France peut mieux faire et miser sur ses atouts

Kevin Cler
03 déc 2019

La France a indéniablement perdu des parts de marché en termes d’exportations de produits agricoles et alimentaires. Pour les récupérer, faut-il se concentrer sur la compétitivité "coût" ou augmenter la qualité de nos produits ? Ou les deux ? Des intervenants invités par l'APCA ont tenté de répondre à ces questions à l'occasion d'une d’une table ronde organisée le 27 novembre à Paris. 

Kevin Cler
Thierry Pouch, économiste de l’APCA (Assemblée permanente des Chambres d'agriculture)

Finalement, l’herbe n’est pas forcément beaucoup plus verte ailleurs. C’est ainsi que l’on pourrait résumer l’intervention de l’économiste de l’APCA (Assemblée permanente des Chambres d'agriculture), Thierry Pouch, introduisant la table ronde sur les solutions à mettre en place pour dynamiser les exportations agricoles et agroalimentaires françaises. « Nous avons été supplantés par notre voisin outre-Rhin au début des années 2000 en termes d’exportations de produits agricoles. Les Pays-Bas et le Brésil nous ont également dépassé », souligne Thierry Pouch. Néanmoins, ce dernier tempère ses propos, rappelant que « d’autres grands pays agricoles, tels que les Etats-Unis, ont eux aussi perdu du terrain ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité