Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Colloque : mieux appréhender les risques pour mieux les anticiper

Lucie Debuire
02 mar 2018

Le monde agricole s’est penché sur la gestion des risques au sein d’une exploitation pendant deux jours. De nombreuses approches ont été exposées durant ce colloque.

L.D.
Les 22 et 23 février, assureurs, experts agricoles, agriculteurs étaient réunis à Paris lors d'un colloque international consacré à la gestion des risques.

« L’agriculture est le secteur le plus exposé aux risques mais c’est aussi celui qui en a le moins conscience, a expliqué Éric Gelpe, directeur général de Groupama Paris-Val-de-Loire lors d’un colloque sur la gestion des risques organisé fin février par Groupama Paris-Val-de-Loire et UniLaSalle. Et par conséquent, le milieu agricole est le moins protégé. » Pourtant des outils de gestion des risques existent : les assurances récoltes multirisques, les fonds de calamité agricole, les fonds de mutualisations, le droit au paiement de base (DPB) et les exonérations financières telles que les dotations pour investissement ou aléas (DPI et DPA). « Selon le chef d’exploitation, la perception du risque ne sera pas la même, a indiqué Aurélie Trouiller, de l’APCA.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité