Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Ces marques qui s'emballent pour les producteurs

La rédaction
16 avr 2015

De plus en plus urbain, le consommateur perd de vue ses racines paysannes. Concrètement, il finit par oublier qu'une vache se cache derrière sa brique de lait ou que sans grains de blé, pas de brioche. Résultat, son anxiété par rapport à sa nourriture ne cesse de croître. Il faut lui « réapprendre » à comprendre comment sont produits ses aliments.

Ce besoin de « retour à la terre » incite les grandes marques à mettre en avant les producteurs sur leurs emballages et leurs sites internet.

Y compris lorsqu'il s'agit de céréaliers, une profession qui n'a pourtant pas toujours bonne presse auprès du grand public.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité