Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Tendance des marchés du mardi 16 juillet 2019

Céréales : repli généralisé des prix, faute de compétitivité sur la scène mondiale

Karine Floquet
17 juil 2019
Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix du blé tendre, de l’orge fourragère et du maïs se sont effrités sur les places hexagonales, mardi 16 juillet, dans le sillage des marchés à terme européen et états-unien. Le renforcement de l’euro face au dollar, qui rend les marchandises européennes moins concurrentielles sur la scène internationale, et le faible volume des premières exportations européennes sur la campagne 2019/2020, et notamment françaises, expliquent en partie cette tendance baissière. Les prix hexagonaux cherchent à s’ajuster par rapport aux prix russes, plus compétitifs sur le marché mondial. Mais c’est la pression des moissons qui est le principal facteur de repli des prix en céréales d'hiver.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité