Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter

Agritel optimiste pour l'après quota sucre

Emmanuel Dessein
10 mar 2015

Troisième producteur mondial de sucre derrière le Brésil et l'Inde, l'Europe mettra fin aux quotas sucriers en 2017. Pour Agritel, expert en stratégie des marchés agricoles et en gestion des risques de prix, cette décision ne doit pas faire peur, au contraire. Instaurés en 1960, les quotas visaient à limiter la production, à la ramener au niveau de la consommation intérieure et des exportations non subventionnées. En 2006, la réforme de la PAC amène à une baisse de 30 % de la production sous quotas, et les exportations européennes de sucre sont réduites de 60 %.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité