Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

PAC 2015
200 €/tête pour les 40 premières vaches allaitantes

Le 17 décembre, a été dévoilé de façon encore bien partielle quelle sera la répartition des aides couplées dans le cadre de la prochaine PAC. On sait d’ores et déjà que l’enveloppe de la PMTVA sera inférieure à ce qui avait été annoncé à Cournon.

Le 17 décembre, Stéphane Le Foll a donné de nouvelles informations sur la répartition des 982 M d’euros d’aides couplées correspondant à 13% des aides du premier pilier. « Le Ministre a décidé de réserver 675 M d’euros à la filière bovin viande (PMTVA, engraissement, veau sous la mère) et 140 M à la filière lait » indique un communiqué du Ministère.

Le montant de la PMTVA sera de 200 €/vache pour les 40 premiers animaux et sera actionné à partir d’un seuil de 10 vaches. Au delà de ce seuil de 40 animaux, le montant de cette aide sera inférieur, avec une dégressivité dont le niveau et les éventuels différents seuils n’étaient pas encore été précisés à l’heure du bouclage de ce numéro.

Autre décision importante  « la PMTVA sera attribuée sur la base des animaux effectivement présents en 2013, en régulant l’accès des nouveaux entrants. »   Aucune annonce en revanche sur l’éventualité de permettre aux génisses d’être éligibles à cette aide. Le Ministre a également annoncé la mise en place d’une prime à la vache laitière. Le montant global de cette enveloppe sera de 140 millions d’euros soit 45 millions en montagne et 95 millions en plaine. Pour les 2% de l’enveloppe du premier pilier correspondant à un soutient à la production de protéines végétales rien n’était encore définitivement tranché le 17 décembre.

Réduction de l’enveloppe PMTVA

La Fédération Nationale Bovine  « prend acte de l’orientation des soutiens couplés vers l’Elevage, mais déplore la réduction de l’enveloppe attribuée à l’aide à la Vache allaitante. Le Ministre de l'Agriculture a ainsi galvaudé les engagements pris par le Président de la République. »  Si les annonces de François Hollande à Cournon avaient été scrupuleusement respectées, l’enveloppe consacré à la seule PMTVA aurait du être de 690 millions d’euros alors que d’après ce qui a été annoncé le 17 décembre elle sera bien inférieure puisque c’est l’ensemble de l’enveloppe destiné au secteur bovin viande qui est de 675 M d’euros. Ce chiffre inclut aussi de ce fait l’aide à l’engraissement et au veau sous la mère.

Puisque ces annonces ne sont encore que partielles, la FNB appelle à se garder de conclusions générales quant aux effets de cette nouvelle PAC par secteur et par exploitation. « L’analyse doit veiller à prendre en compte les modalités définitives d'application, l’impact de l’ensemble des mesures (convergence, surdotation, fusion PHAE en ICHN, ...), ainsi que la grande hétérogénéité entre exploitations vis-à-vis des soutiens de la PAC et de leur évolution progressive. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le planning des concours parisiens
Voici le planning des concours et ventes au Salon de l'agriculture et au Simagena pour les races allaitantes. A noter le…
Vignette
« Aimez la viande, mangez-en mieux »
Interbev lance une nouvelle campagne de communication collective à destination du grand public. L'objectif est d'initier un…
Vignette
L’image de la viande argentine ternie par la part croissante des feedlots
Près du quart du territoire argentin a un climat idéal dix mois sur douze pour faire pousser de l’herbe. Malgré ces atouts pour…
Vignette
Le prix, toujours le prix et encore le prix
Le prix des bovins finis a été au cœur des débats lors du dernier congrès de la Fédération Nationale Bovine. Faute d’obtenir des…
Vignette
Olivier Chaillou, président de Terrena

Olivier Chaillou, a été élu le 21 décembre à la présidence de Terrena et succède à Hubert Garaud. Il était jusqu’à…

Vignette
L’année 2018 a été plus favorable au maigre qu’à la viande
Du mieux pour le maigre mais toujours pas terrible pour la viande finie. L’année 2018 s’est globalement traduite par un écart…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande