Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les flux commerciaux avec l'Algérie ont bien repris

L'ouverture, début janvier, par l'Algérie du contingent tarifaire de 5000 tonnes à droits de douane nuls s'est déroulée dans des conditions plus sereines que l'an dernier. Quelque 9 900 bovins d'engraissement ont traversé la Méditerranée fin décembre, ainsi qu'un peu moins de 1800 génisses laitières et un petit millier de veaux sevrés. Le contingent a été dépassé, mais de façon moins importante que début 2014. La baisse des cours du pétrole ne semble pas devoir affecter le commerce des bovins pour les mois à venir. Selon Francis Jacquier (Sofrana), la principale difficulté pour les éleveurs algériens est la pénurie et la cherté des aliments du bétail, suite à la sévère sécheresse de l'an dernier, dans l'attente des prochaines récoltes. Certains recherchent des solutions pour importer des fourrages d'Espagne ou de France. « Nous leur proposons un aliment granulé composé de foin mélassé, à 220 euros la tonne rendu au port de Sète », explique Laurent Trémoulet, directeur de la Sepab, gestionnaire du parc à bestiaux. Des aliments taxés à hauteur de 40 % à l'arrivée !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le planning des concours parisiens
Bientôt le Salon de l'agriculture et le Simagena ouvriront leurs portes. Voici le planning des concours et ventes sur les deux…
Vignette
« Aimez la viande, mangez-en mieux »
Interbev lance une nouvelle campagne de communication collective à destination du grand public. L'objectif est d'initier un…
Vignette
L’image de la viande argentine ternie par la part croissante des feedlots
Près du quart du territoire argentin a un climat idéal dix mois sur douze pour faire pousser de l’herbe. Malgré ces atouts pour…
Vignette
Le prix, toujours le prix et encore le prix
Le prix des bovins finis a été au cœur des débats lors du dernier congrès de la Fédération Nationale Bovine. Faute d’obtenir des…
Vignette
Olivier Chaillou, président de Terrena

Olivier Chaillou, a été élu le 21 décembre à la présidence de Terrena et succède à Hubert Garaud. Il était jusqu’à…

Vignette
L’année 2018 a été plus favorable au maigre qu’à la viande
Du mieux pour le maigre mais toujours pas terrible pour la viande finie. L’année 2018 s’est globalement traduite par un écart…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande