Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

De la difficulté d'engraisser tous les mâles bio

Le nombre de cheptels et la demande en viande bio sont en progression. Mais en allaitant, le potentiel est sous-utilisé. Il existe un réservoir de production conséquent dans la mesure où une forte proportion des mâles bio sont commercialisés maigres en circuit conventionnel.

Le bio est dans l’air du temps. C’est vrai pour les consommateurs. Cela l’est aussi par voie de conséquence pour les producteurs. Dans une note réalisée par la commission bio d’Interbev pour l’année 2017, il est même fait état d’un « avenir radieux pour l’avenir de la filière viande bio » ! Tout semblerait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Même si les surfaces et volumes de production concernés demeurent modestes comparativement à l’agriculture conventionnelle, l’agriculture biologique est en plein développement. Qu’elle soit issue des cheptels laitiers ou allaitants, la production de viande bovine est largement concernée par ces évolutions.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
En élevage bio : 100 % d’IA sexée femelle et un maximum de vêlages à deux ans
Chez Adeline et Yohan Baudouin dans les Deux-Sèvres. Avec la conversion vers l’agriculture biologique, la conduite de la…
Vignette
Le Gaec des Acajous s’oriente sur le veau rosé bio
La production de veaux rosés est analysée comme un bon compromis pour valoriser les mâles au Gaec des Acajous. Finir quelques JB…
Vignette
Bio : pas de mâles maigres au Gaec du Masbareau
Mâles ou femelles, tous les bovins nés au Gaec du Masbareau sont vendus finis. Les mâles sont orientés vers une production de…
Vignette
A la ferme de Thorigné : des bœufs lourds, jeunes et bien finis
Dans le Maine-et-Loire, une bonne partie des veaux limousins nés la ferme expérimentale bio de Thorigné d’Anjou sont finis en…
Vignette
Interbev rappelle l'objectif de 20 % de bio en restauration collective en 2022

Interbev rappelle que dans les objectifs de la Loi alimentation promulguée le 30 octobre 2018, figure…

Vignette
Trophée de l'innovation viande bio en restauration : du boeuf cuit façon Salaté

Basée à Montluçon dans l’Allier, la société Puigrenier a reçu un trophée de "l’innovation viandes bio…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande