Aller au contenu principal

De la difficulté d'engraisser tous les mâles bio

Le nombre de cheptels et la demande en viande bio sont en progression. Mais en allaitant, le potentiel est sous-utilisé. Il existe un réservoir de production conséquent dans la mesure où une forte proportion des mâles bio sont commercialisés maigres en circuit conventionnel.

Au sommaire de ce dossier

Vignette
De la difficulté d'engraisser tous les mâles bio
Le nombre de cheptels et la demande en viande bio sont en progression. Mais en allaitant, le potentiel est sous-utilisé.
Vignette
Ferme des Bordes : des bœufs bio lourds et tardifs
Arvalis a récemment établi un bilan de 17 années de production de bœufs bio à la ferme expérimentale des Bordes.
Vignette
A la ferme de Thorigné : des bœufs lourds, jeunes et bien finis
Dans le Maine-et-Loire, une bonne partie des veaux limousins nés la ferme expérimentale bio de Thorigné d’Anjou sont finis en bœufs gras et abattus à
Vignette
Le Gaec des Acajous s’oriente sur le veau rosé bio
La production de veaux rosés est analysée comme un bon compromis pour valoriser les mâles au Gaec des Acajous. Finir quelques JB après un second passa
Vignette
Bio : pas de mâles maigres au Gaec du Masbareau
Mâles ou femelles, tous les bovins nés au Gaec du Masbareau sont vendus finis.
Publicité