Réussir bovins viande 07 janvier 2005 à 11h14 | Par Carole Deloume

Tourteau de colza - Une source de protéines et de minéraux intéressante

Le tourteau de colza semble une source intéressante de protéines, notamment pour l´engraissement. S´il faut en donner plus que le soja, le prix de la ration n´est pas plus cher.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Plus d´un million d´hectares de colza sont cultivés en France, essentiellement en régions Centre, Bourgogne, Champagne-Ardennes et Lorraine. A côté de l´huile, il permet d´obtenir des tourteaux disponibles tout au long de l´année. Il se présente sous forme broyée ou granulée. D´après l´Onidol (Organisation nationale interprofessionnelle des oléagineux) sur la campagne 2001/2002, 956 000 tonnes de tourteaux de colza ont été produites pour l´alimentation animale, soit 13 % de l´ensemble des tourteaux utilisés en France (contre 73 % pour le tourteau de soja). Ces tourteaux sont vendus incorporés aux aliments du commerce ou directement en ferme. Pour les fabricants d´aliment comme pour les éleveurs, ce tourteau métropolitain est intéressant car il permet entre autres de répondre aux exigeances de traçabilité de certains cahiers des charges.
On compte plus d´un million d´hectares de colza cultivés en France dont sont issus 956 000 tonnes de tourteaux pour l´alimentation animale. ©B. Compagnon

D´intéressantes qualités nutritionnelles
Le tourteau de colza est riche en protéines de bonne composition. En effet, la teneur des protéines du colza en acides aminés indispensables est importante. Le colza contient entre autres une quantité importante de méthionine. « Ce tourteau est intéressant par rapport au soja car il contient plus de méthionine, qui est l´acide aminé précurseur des protéines, et qui ne limite donc pas la fabrication de celles-ci », explique Dominique Tristant de l´Inra. Ses valeurs PDI et sa valeur énergétique sont cependant plus faibles que celles du tourteau de soja car il contient moins de protéines par kilo et est plus riche en cellulose. Mais différentes techniques comme le tannage sont utilisées pour protéger les protéines du colza et augmenter ainsi sa teneur en PDI, ce qui le rend alors plus compétitif face au soja. Le tourteau de colza est aussi bien pourvu en minéraux, notamment le phosphore et le calcium. Ainsi il permet par rapport à un tourteau de soja d´économiser sur le volet de la complémentation en minéraux.
Avec ces qualités nutritionnelles intéressantes, le tourteau de colza est parfois incorporé jusqu´à 80 % dans les correcteurs azotés.
Le colza n´est pas d´une utilisation contraignante si l´on s´en tient à quelques règles simples. Par rapport à un soja 48, pour l´apport en protéines, la règle de substitution est la suivante : 1 kilo de tourteau de soja équivaut à 1,5 kilo de tourteau de colza. Il faut donc multiplier la quantité de soja apportée habituellement par 1,5 pour définir la quantité de colza à donner en remplacement.
Selon Prolea, la filière française des huiles et protéines végétales, l´incorporation de tourteau de colza dans les rations peut se faire de différentes façons. Dans le cas de ration complète, le tourteau de colza peut être utilisé sans limite de quantité quelle que soit sa présentation. Avec des rations semi-complètes ou avec une complémentation individuelle, il existe une proportion à respecter si le tourteau est présenté sous forme de farine. Il ne faut alors pas dépasser 40 % de colza dans le concentré. Sous une autre forme de présentation, il n´y a pas de contrainte particulière.

Une transition alimentaire pour passer du soja au colza
Mais dans tous les cas, l´incorporation de colza à la place du soja dans les rations demande une transition alimentaire d´une quinzaine de jours, comme toutes les modifications alimentaires.
Au niveau du stockage, étant peu humide et ayant une faible teneur en matières grasses, ce tourteau se conserve bien pendant plusieurs mois. Sous forme de granulés, la conservation est encore meilleure étant donné que cela facilite l´aération. Il peut être stocké en cellule ou sur sol bétonné pour éviter les remontées d´humidité.
Mises à part les qualités nutritionnelles du tourteau de colza, il est aussi important de connaître son prix et de le comparer à celui du tourteau de soja. Pour cela on utilise un prix de parité qui est le rapport prix colza/soja, favorable au colza. Pour le calculer, il faut prendre en compte les règles de substitution (1,5 kilo de colza pour 1 kilo de soja 48) et, pour la production de viande, la baisse de la complémentation en céréales et CMV. On considère alors que le prix du tourteau de colza est attractif quand il coûte moins de 77 % du prix du tourteau de soja 48.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui