Réussir bovins viande 17 juillet 2018 à 11h00 | Par François d'Alteroche

Toujours plus de taurillons en Pologne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Polonais ont longtemps exporté les veaux mâles issus de leur cheptel laitier.
Les Polonais ont longtemps exporté les veaux mâles issus de leur cheptel laitier. - © Michel Portier

Il y a un peu plus de deux millions de vaches laitières en Pologne, et ce nombre tend à s'éroder lentement. Les Polonais ont longtemps exporté les veaux mâles issus de leur cheptel laitier. Une partie d'entre eux se retrouvaient d'ailleurs en Italie où ils étaient destinés à une production de taurillons. En quelques années, on a assisté à un revirement de situation. « L'engraissement sur place de ces veaux en JB a connu un essor fulgurant, lié à la création d'ateliers par des éleveurs laitiers en cessation, mais aussi par la diversification des éleveurs toujours en place, en complément du lait ou d'autres productions (céréales...). La disponibilité en veaux nés en Pologne sera d'ailleurs bientôt un facteur limitant », expliquait Caroline Monniot, agroéconomiste à l'Institut de l'élevage, lors d'une journée récemment organisée sur les marchés mondiaux. Cette viande de JB est d'abord destinée aux marchés d'exportation, dans la mesure où les Polonais consomment toujours très peu de viande bovine (moins de 2 kg/hab/an).

Cette montée en puissance de la production polonaise saute aux yeux lorsque l'on analyse l'évolution des effectifs des mâles de 1 à 2 ans dans les principaux États membre de l'UE. La production polonaise décolle depuis le début des années 2000 alors qu'elle s'érode très nettement en Allemagne et en France. Dans l'Hexagone, la baisse est d'abord liée au net recul de la production de taurillons laitiers.

Avec toujours plus de JB disponibles et des tarifs très compétitifs, les exportateurs polonais de viande bovine ne cessent de gagner des parts de marché à l'exportation. Les tonnages exportés sont passés de moins de 100 000 tonnes équivalent carcasse au début des années 2000 à pratiquement 450 000 tonnes l'an dernier.

- © Infographie Réussir

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui