Réussir bovins viande 04 octobre 2018 à 18h00 | Par S.Bourgeois

Sommet de l'Elevage : Stéphane Travert ne fait aucune annonce au sujet de la sécheresse

Il faudra attendre le 12 octobre pour que le Ministre dispose d'un bilan national sur la situation des éleveurs face à la sécheresse. Stéphane Travert a par contre annoncé un allégement des exigences sanitaires pour l'export vers la Turquie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En visite officielle au Sommet de l'Elevage le 4 octobre, Stéphane Travert na pas annoncé de nouvelle mesure d'aide pour les éleveurs.
En visite officielle au Sommet de l'Elevage le 4 octobre, Stéphane Travert na pas annoncé de nouvelle mesure d'aide pour les éleveurs. - © SB

La sécheresse s'est affirmée mi-juillet, ce qui est extrêmement tardif et complique la réactivité.  Mais les syndicats tirent la sonnette d'alarme. La saison est trop avancée pour qu'une repousse soit possible même si le temps change. Le prix de la paille et du foin flambent, et les disponibilités sont faibles. La situation est devenue catastrophique.

Un bilan sera fait le 12 octobre

En visite officielle au Sommet de l'Elevage le 4 octobre, Stéphane Travert na pas annoncé de nouvelle mesure d'aide pour les éleveurs. Il a assuré de la mobilisation dès cet été des services de l'Etat pour faire appliquer le dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les parcelles impactées, le report ou l'allègement du paiement des cotisations sociales, des dérogations à certaines obligations liées à l'application de la directive nitrates (couverture automnale des sols). Au niveau européen, des avances plus importantes que d'habitude ont été annoncées pour la mi-octobre : jusqu'à 70 % des paiements directs et jusqu'à 85 % des paiements de l'ICHN. Une plus grande souplesse sur le verdissement est aussi acquise, entre autres l'utilisation des jachères pour nourrir les animaux. Mi-septembre, le Ministre a demandé aux préfets de réunir les cellules d'identification et d'accompagnement des exploitants en difficulté.  Il attend pour mi-octobre un « bilan national de la situation pour déclencher des mesures nécessaires ».

Mais les éleveurs, dans les allées du salon, estiment ne pas avoir été entendus par le Ministre. Ils attendaient en particulier un abondement du fonds des calamités agricoles. Financé par le Fonds national de gestion des risques en agriculture (FNGRA), son déclenchement est soumis à une reconnaissance par les autorités publiques. C'est déjà fait pour 24 départements selon le site du ministère.

Dispositif allégé pour l'export vers la Turquie

Stéphane Travert a par contre annoncé un allégement des exigences sanitaires pour l'export vers la Turquie. "C'est le fruit de longues négociations." "Les discussions se poursuivront par ailleurs avec les services vétérinaires turcs pour s'assurer de la pleine mise en oeuvre opérationnelle de ces nouvelles dispositions, en particulier s'agissant des modalités de quarantaine des animaux."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui