Réussir bovins viande 03 juillet 2018 à 16h00 | Par S.Bourgeois

Projet de loi EGA : la FNB salue deux avancées importantes

Grâce au travail des parlementaires, la construction « en marche avant » des prix agricoles et la régulation des importations se présentent désormais dans le projet de loi sous des jours plus favorables pour les éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © S.Bourgeois

Le Sénat vient d'achever l'examen en première lecture du projet de loi « agriculture et alimentation », et le texte va maintenant passer devant la commission mixte paritaire.

« Si l'adoption du texte ne résonnera pas comme la promesse d'un avenir meilleur certain pour les éleveurs de bovins viande français, le travail parlementaire a néanmoins réalisé plusieurs avancées notables, cohérentes avec ses engagements, qu'il semble indispensable de conserver » annonce la Fédération Nationale Bovine dans un communiqué du 3 juillet.

Un premier point de taille concerne la construction « en marche avant » des prix agricoles. « Alors que la rédaction proposée par le gouvernement aneantissait toute possibilite de concretisation de cet objectif, en laissant la possibilite aux parties de « choisir tous indicateurs de coûts de production disponibles ou spécialement construits par elles » aprendre en compte dans les contrats, deputes et senateurs ont fait le choix de re-objectiver ces indicateurs en permettant aux interprofessions uniquement, ou à défaut à l'Observatoire de la Formation des Prix et des Marges et France AgriMer, d'élaborer ou diffuser ces indicateurs. »

Le deuxième point d'avancée ayant été porté par les parlementaires concerne la régulation des importations. « Les parlementaires ont choisi de poser dans la loi un principe fort : celui de l'interdiction des importations de produits issus de modes de production non autorisés en France et en Europe. Selon ce principe, aucune tonne supplémentaire de viandes brésiliennes, issue d'animaux non tracés et engraissés avec des substances strictement interdites au sein de l'UE, ne devrait donc être autorisée à entrer sur le marché intérieur. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui