Réussir bovins viande 08 septembre 2008 à 15h14 | Par M. Portier

Précision d'épandage - L'efficacité réelle des distributeurs d'engrais en trois dimensions

Le banc de test Cemib du Cemagref renforce l’évaluation des distributeurs centrifuges par une cartographie en trois dimensions de la nappe d’engrais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le banc de test Cemib est conçu pour s’intégrer dans un batiment de 12 x 40 mètres de côtés.
Le banc de test Cemib est conçu pour s’intégrer dans un batiment de 12 x 40 mètres de côtés. - © Cemagref

La conception, la mise au point ou encore l’étalonnage des distributeurs centrifuges d’engrais passent par la vérification des caractéristiques spatiales de l’épandage. Jusqu’à présent, les bancs de test des distributeurs ne se limitaient qu’à une analyse transversale de la nappe d’épandage. Principales limites de ces dispositifs, les courbes obtenues ne reflètent qu’une partie des composantes de la répartition de l’engrais (somme des quantités épandues en un point donné) et l’instrument de mesure implique des infrastructures très coûteuses. Avec des largeurs d’épandage atteignant plus de 45 mètres, le banc transversal et donc le bâtiment qui l’abrite doivent mesurer près de 100 mètres de large.

En trois dimensions

C’est dans le but de supprimer ces limites que le Cemagref a développé le nouveau banc de test Cemib (Cemagref mineral bench) de type radial. Celuici autorise une mesure dans trois dimensions de la nappe d’engrais détaillant les positionnements transversal et longitudinal avec pour chacun la densité associée. Son principe de fonctionnement repose sur le fait que quelle que soit sa trajectoire, aucun granulé n’est projeté à plus de 40 mètres du centre du disque de l’épandeur. Par ailleurs, l’épandage centrifuge offre une projection radiale de l’engrais favorisant une mesure radiale par secteur angulaire. La conception du banc s’organise en deux parties. Les bacs de collecte des granulés, permettant la mesure de la nappe, sont alignés à poste fixe. L’épandeur est fixé sur un dispositif rotatif motorisé, assurant la rotation sur luimême autour de l’axe du disque. Chacun des 72 bacs de 50 centimètres de côté recueille l’engrais épandu puis le dirige vers un capteur de pesée. Les mesures en continue (plusieurs fois par seconde) couplées à la rotation de l’épandeur aboutissent à des résultats par secteur angulaire. En deux à trois minutes, le Cemib établit une cartographie précise de la nappe d’engrais épandue par l’appareil.

Trois minutes par mesure

Une première analyse visuelle de cette nappe favorise la mise en évidence rapide de défauts majeurs dans la répartition. Par ailleurs, l’analyse classique de la distribution transversale s’obtient en additionnant les mesures dans le sens longitudinal (sens d’avancement de l’épandeur dans le champ). Les résultats montrent une parfaite corrélation avec ceux obtenus par un banc transversal. À la différence que pour ce dernier, il est nécessaire de multiplier les passages pour obtenir une nappe représentative.

Etalonnage facilité

D’autres paramètres sont extraits des mesures du Cemib comme les distributions angulaires et radiales. Celles-ci renseignent sur les angles et les portées moyens de projection. Outre les travaux de recherche sur les systèmes d’épandage et sur le comportement desdifférentes natures d’engrais, ce nouveau banc d’essai facilite largement le travail des constructeurs dans la conception et l’étalonnage de leurs appareils. Pour de nombreux distributeurs, le réglage de la largeur de travail s’effectue par la rotation de la nappe d’épandage au sol. Dans ce cas, le Cemib permet de prédire les résultats de régularité pour l’ensemble des largeurs de travail par simulation numérique de la rotation des nappes issues de quelques mesures (au moins deux). L’élaboration d’un tableau de réglage pour un engrais donné ne dépend plus du nombre de mesures réalisées, garantissant une précision constante.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui