Réussir bovins viande 06 juin 2016 à 08h00 | Par C. Delisle

Pensez à l’aide à la production de légumineuses fourragères

L’aide à la production de légumineuses vise à encourager l’autonomie fourragère des élevages. Vous avez jusqu’au 15 juin pour demander cette aide, dont l’enveloppe permet d’attribuer jusqu’à 200 € par hectare aidé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Il est encore possible de demander l'aide à la production de légumineuses fourragères. L'enveloppe allouée n'a pas été totalement distribuée.
Il est encore possible de demander l'aide à la production de légumineuses fourragères. L'enveloppe allouée n'a pas été totalement distribuée. - © S. Roupnel

Afin d’encourager l’autonomie fourragère des élevages, 2 % de l’enveloppe totale des paiements directs ont été dédiés au soutien de la production de plantes riches en protéines. Ainsi, depuis 2015, 95 millions d’euros sont prévus pour une aide à la production de légumineuses fourragères pour les éleveurs.

 

« En 2015, à peine un peu plus de 150 000 hectares ont fait l’objet d’une demande au titre de cette aide, soit nettement moins que les surfaces initialement envisagées. En 2016, l’enveloppe est maintenue au niveau de 2015 et les critères d’accès restent inchangés », note un communiqué du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. Aussi, l’enveloppe dédiée à cette aide permet d’attribuer un montant minimal de 100 euros allant jusqu’à 200 euros par hectare aidé. Elle peut être demandée très facilement par l’intermédiaire de telepac et ce jusqu’au 15 juin.

 

Critères d’éligibilité

 

Les surfaces éligibles sont celles cultivées en légumineuses fourragères pures ou, en mélange entre elles ou, en mélange avec d’autres espèces (céréales, autres graminées...), si le mélange contient au moins 50 % (en nombre de graines) de semences de légumineuses fourragères.

Les légumineuses fourragères éligibles sont : le pois, le lupin, la féverole, la luzerne, le trèfle, le sainfoin, la vesce, le mélilot, la jarosse et la serradelle.

L’aide est accordée à condition que le couvert soit implanté.

Une fois implanté, le couvert peut être aidé pendant trois ans. Si le couvert a plus de trois ans, un nouveau semis est nécessaire.

Pour une année donnée, l’implantation est prise en compte à partir de l’automne précédent.

L’agriculteur doit respecter au moins l’une des deux conditions suivantes :

-      détenir des animaux herbivores ou monogastriques sur son exploitation, représentant au moins 5 unités gros bétail (UGB),

-      cultiver des légumineuses fourragères dans le cadre d’un contrat direct avec un éleveur détenant au moins 5 UGB herbivores ou monogastriques.

 

Calculer le taux de légumineuses dans un mélange

 

L’aide se déclenche si le taux de légumineuse est supérieur ou égal à 50 % du nombre de graines semées. Pour connaître ce pourcentage, non indiqué sur les sacs de semence, se référer au tableau ci-joint ou se rendre sur le calculateur pour mélanges prairiaux du Gnis (le-calculateur.herb-actifs.org).

 

Exemples de nombre de semences aux grammes et de poids de 1 000 grains pour les principales espèces de prairies :

 

Espèces

Nombre de semences/gramme (A)

Poids de 1 000 grains en grammes (1 000/A)

Brome cathartique

187

5,35

Brome sitchensis

122

8,2

Dactyle

1 136

0,88

Fétuque élevée

420

2,38

Fétuque des près

493

2,03

Fléole des près

2 500

0,4

Festulolium

350

2,86

RGA diploïde

510

1,96

RGA tétraploïde

352

2,84

RGI et RGH diploïde

383

2,61

RGI et RGH tétraploïde

233

4,3

Luzerne

493

2,03

Trèfle violet diploïde

538

1,86

Trèfle violet tétraploïde

348

2,87

Trèfle blanc

1 613

0,62

Sainfoin (décortiqué)

46

21,74

Trèefle hybride

1 493

0,67

Lotier corniculé

847

1,18

Minette

602

1,66

Trèfle incarnat

244

4,09

Trèfle d’Alexandrie

340

2,94

 

Source : Gnis


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui