Réussir bovins viande 18 septembre 2018 à 10h00 | Par S.Bourgeois

Le nombre des naissances de veaux allaitants devrait remonter sur l'année 2018

Pour l'année 2018, selon l'Institut de l'Elevage, le nombre de naissances de veaux de race allaitante devrait être intermédiaire entre celui de 2016, marquée par un cheptel étoffé, et celui de 2017, marquée par une chute de la fertilité de vaches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © S.Bourgeois

"Les naissances des veaux de races allaitantes ont retrouvé au premier semestre 2018 leur niveau de l'année précédente" annonce l'Institut de l'Elevage dans sa lettre de conjoncture mensuelle Tendances. Elles s'étaient effondrées au second semestre 2017 (16 % de veaux en moins qu'au premier semestre 2016). Mais début 2018, étaient présentes dans les élevages de nombreuses génisses amouillantes et vaches au vêlage retardé.

Le potentiel de naissances pour le second semestre 2018 n'est par contre pas très important d'après les effectifs de vaches et de génisses de 24-36 mois présents dans les élevages. Finalement, l'Institut de l'Elevage table pour l'ensemble de l'année 2018 sur un nombre de naissances de veaux de race allaitante intermédiaire entre celui de 2017 (1,59 million de têtes) et celui de 2016 (1,78 million de têtes).

Pour l'Institut, le marché des broutards devrait rester ferme pour la fin de l'année.

"La fermeture du marché algérien et les difficultés de l'économie turque sont des menaces pour la stabilité du marché des broutards d'ici la fin de l'année. Par ailleurs, entre prix des broutards élevés et sécheresse, les mises en place de jeunes bovins s'annoncent réduites dans les ateliers français. Néanmoins, la baisse des disponibilités en broutards français et le dynamisme des marchés italiens et espagnols devraient soutenir les cours, notamment pour les femelles et les animaux lourds de qualité supérieure."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui