Réussir bovins viande 03 mars 2017 à 08h00 | Par F.d'Alteroche

Les meilleurs Limousin de la Porte de Versailles

Le jugement du Concours Limousin de la Porte de Versailles avait cette année été confié à Alain Pimpin qui est aussi l’une des figure de ce salon où il a enchaîné 48 participations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Prix de championnat mâle : GEANT au Gaec des Myosotis (15) et à Germain Souton (48) © F. d'Alteroche Alain Pimpin © F. d'Alteroche Prix de championnat femelle : JANITA à l’Earl Dessasure (23), dont c’était la première participation à un CGA. © F. d'Alteroche Prix de synthèse mâle : ISIDOR au Groupe Corali 16 présenté par le Gaec Dessalas (16), dont c’était la première participation. © F. d'Alteroche Prix de synthèse femelle : HAUDE au Gaec Lasternas (24) © F. d'Alteroche Les quatre lauréats de ce concours © FLS

La finalité de l’élevage, c’est la viande. Et la meilleure façon d’apporter sa contribution pour encourager cette activité en pérennisant ainsi la qualité et la beauté des paysages français, c’est de mettre très régulièrement la viande des ruminants dans nos assiettes. C’est ce qui a été rappelé tout au long du dernier concours Limousin qui a eu lieu lors du dernier Salon International de l’Agriculture devant un public mêlant éleveurs passionnés et citadins émerveillés. 40 animaux adultes répartis en 7 sections s’affrontaient dans le ring de la Porte de Versailles.

Ils ont été départagés par un grand habitué de ce Salon. Le rôle de juge unique avait en effet été confié à Alain Pimpin, bientôt jeune retraité et habitué de ce salon dans la mesure où il n’en a pas manqué une seule édition en 48 ans de carrière. Cette figure de la race Limousine en a aussi été l’un des plus fidèle défenseur et ardent promoteur avec un palmarès assez extraordinaire au cours de ces 48 ans : 120 premiers prix et 40 prix de championnat.

L’élevage familial passera bientôt aux mains de ses trois filles mais c’est avec une joie non dissimulée que Alain Pimpin a mené à bien la tâche qui lui avait été confiée. « Vous m’avez fait passer un très bon salon. Voir toutes ces très bonnes bêtes et devoir les départager c’est une responsabilité mais c’est aussi pour moi un immense plaisir. » a reconnu ce passionné qui a ensuite laissé travailler son ½il aiguisé d’éleveur expérimenté pour effectuer le classement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui