Réussir bovins viande 25 septembre 2018 à 14h00 | Par F.d'Alteroche

Le Poitou met la Charolaise à l'honneur

Les 22 et 23 septembre, 113 éleveurs Charolais venus de 29 départements se sont pour la première fois donné rendez-vous à Poitiers pour leur concours national.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Prix de Synthèse Mâle, jugement faisant intervenir tant la morphologie que les performances de production (ISEVR) : : IMPOLI, GAEC Vannier, Gozard G. (71) © F. d'Alteroche 10 Prix de Synthèse Femelle, jugement faisant intervenir tant la morphologie que les performances de production (ISEVR) : INFUSION, GAEC Clame-Aubouard (03) © F. d'Alteroche 1er Prix d'Ensemble 1ère Catégorie : EARL Serge Batho (58) © F. d'Alteroche 1er Prix d'Ensemble 2ème Catégorie : GAEC Clame-Andriot (03) © F. d'Alteroche Prix de Famille par la Mère : GAEC Clame-Andriot (03) © F. d'Alteroche Trophée Qualités Bouchères : Maximus EARL de La Moyette (71) © F. d'Alteroche Charolais Univers avait organisé une présentation de descendance d'IA au cours de laquelle Pascal Soulas a rappelé les points forts du programme pour lequel facilité de naissance et génétique sans corne font  © F. d'Alteroche Le grand ring à l'heure des jugements des prix de section. © F. d'Alteroche 1	Grand prix de Championnat femelle : Irlandaise à l'Earl Merceron (Deux-Sèvres) © HBC 1	Prix de Championnat senior femelle réserve : Ferrari au Gaec Thomas (Loire Atlantique) © HBC Prix de championnat femelle Junior : Maldives à la SAS La Ferme du Rompoux Deboux (Nièvre) © HBC 7	Prix de championnat femelle Junior réserve : Noce d'Or au Gaec Clame Andriot (Allier ) © HBC 1	Grand prix de Championnat mâle : Jackpot à l'Earl Laffitte (Gers) © HBC 1	Prix de Championnat mâle senior réserve : Impoli au Gaec Vannier (Saône et Loire) et Gilles Gozard (Allier) © HBC Prix de championnat mâle Junior : Montargis au Gaec Micaud (Allier) © HBC 7	Prix de championnat mâle Junior réserve : Matheo à Alain Birot (Deux Sèvres ) © HBC

A mi-chemin entre le centre de la France et les Pays de la Loire, Poitiers est bien positionnée pour organiser un National Charolais. Sa situation géographique limite les déplacements pour nombre d'élevages sélectionneurs et qui plus est le parc des expositions de Poitiers et ses très belles installations se prête bien à l'organisation de ce type d'évènements. Depuis cinq ans ce site accueille « La Ferme s'invite » une manifestation « à la fois populaire, conviviale et gratuite » mise en place par des agriculteurs dont l'une des vocations est de vulgariser l'agriculture auprès du grand public tout en favorisant les circuits courts. Pour l'édition 2018 de son concours National, le Herd-Book Charolais avait donc choisi de s'appuyer sur ce salon avec aussi la volonté d'aller à la rencontre du grand public pour permettre aux éleveurs de vulgariser leur métier et leur savoir-faire.

« Nous avions 113 élevages participants pour un peu plus de 300 animaux en concours" et les organisateurs de « La Ferme s'invite » ont annoncé quelques 30.000 entrées au moment de la clôture. La stratégie de l'OS Charolaise est de s'appuyer sur une manifestation déjà existante de façon à conforter la fréquentation de ses concours.

Conserver la diversité des morphologies existantes

Même si ce sont généralement des animaux de grand format qui sont plus particulièrement mis en avant sur les concours Charolais, Hugues Pichard, président de l'OS se dit très attaché à conserver toute la diversité des différentes morphologies qu'il existe au sein de la race. Pas question de chercher à fondre tous les animaux dans le même moule. L'une des richesses de la charolaise tient à cette diversité des morphologies. A chaque sélectionneur de travailler selon ses objectifs et de choisir le modèle d'animaux reproducteurs qu'il juge le plus en phase avec les attentes de sa clientèle et les évolutions du marché.

Le Gers à l'honneur

Côté palmarès, l'essentiel des distinctions ont été obtenues par des élevages situées dans les deux berceaux du Centre de la France élargis aux Pays de la Loire et au Poitou Charentes. Le toujours très convoité prix de championnat mâles adulte est toutefois obtenu par l'EARL Laffitte un élevage situé dans le Gers, en plein fief du berceau de la Blonde d'Aquitaine. Les organisateurs du concours ont souligné tout le travail réalisé par l'ensemble des éleveurs pour préparer des animaux, avec une mention toute particulière pour ceux qui ont présenté des prix de groupe dans la mesure où la conjoncture et la disponibilité en fourrages et céréales incite d'abord à restreindre les dépenses. Même si de nombreux concours vont encore mobiliser les éleveurs tout au long de l'automne dans de nombreux départements, la prochaine édition du concours National Charolais aura lieu à Roanne, dans la Loire, en septembre 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui