Réussir bovins viande 18 juin 2018 à 16h00 | Par S.Bourgeois

Limousine : belle fin de campagne à la station de Lanaud

Pour la dernière vente de la campagne, avec un top price à 21 100 euros pour un RJ, des taux de vente élevés et des prix moyens en hausse, la station nationale de qualification affiche une belle santé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Top price en catégorie RJ revient à Noël, à l'EARL Lemesle (Maine-et-Loire), vendu pour 21 100 euros. C'est un fils de Jerry RJ avec des origines Ultrabo RRE. © Station de Lanaud Nickel, au Gaec de la Ferme du Hêtre (Creuse) a décroché le record de prix dans la catégorie Espoirs à 4500 euros. Il est issu de Hercul Ben-RR VS x Golden-TabsPS. © Station de Lanaud  © Station de Lanaud Malika, appartenant à Joël Venturin (Ariège) est le record en catégorie génisses. Elle a été vendue 7900 euros. C'est une fille de Engy-RR VS avec des origines Malicieux-RRE VS. © Station de Lanaud

La dernière vente de la campagne de la Station nationale de qualification de Lanaud s'est déroulée les 13 à 14 juin.

Pour la vente "espoirs", 49 veaux ont été vendus, pour un prix de vente moyen de 3002 euros. Six d'entre eux seront exportés (trois en Espagne, deux au Luxembourg et un en Lithuanie).

Le record d'enchères a été décroché par Nickel, au Gaec de la Ferme du Hêtre (Creuse) qui prend la direction du Maine-et-Loire pour le Gaec du Petit Pont, au prix de 4500 euros. "Issu de Hercul Ben-RR VS x Golden-TabsPS, ce taureau de type mixte est issu d'un élevage en agriculture biologique  et possède un très bel arrondi de culotte. Nickel a plusieurs points forts génomiques avec notamment un DM à 9 et l'AL à 8."

Néroli, au gaec Elevage Mazaud (Corrèze) a été acheté 4 300 euros par le gaec Aucomte (Haute-Vienne). "Ce fils de Edelweismn-RRE VS x Blaize-RR VS est un jeune taureau de type mixte viande, très épais dans le dos et dans son arrière-main avec un bassin très ouvert."

Chez les RJ, 68 animaux ont défilés dans le ring et 67 y ont trouvé preneur, le 68ème ayant été le soir même. Le prix moyen s'élève à 5 424 euros.

Le Top price revient à Noël, à l'EARL Lemesle (Maine-et-Loire), vendu pour 21 100 euros au Gaec de la Hamonais (Loire atlantique). "Fils de Jerry RJ avec des origines Ultrabo RRE, Noël est un jeune taureau très complet, long de corps et de bassin avec un très bon quartier arrière." Ce taureau présente la meilleure indexation génomique de la vente : AL 10++, DS 9, FN 8 et AV 7.

Noireaud à la SCEA Combourieu (Aveyron) s'est également distingué avec une enchère de 18 800 euros. Il part pour l'EARL Hérisson (Sarthe). "Fils d'Epinal-RCV x Neuf - RRE M est un jeune mâle puissant, épais dans son dos et dans la quartier arrière avec un très bon bassin." Il bénéficie du label génomique "aptitude au vêlage".

Nazer au Gaec Joliton-Niquet (Creuse) a été vendu pour 10 200 euros au Gaec de la Clarie (Tarn), à Serge Austruy (Aveyron) et au Gae de la Bessenoits (Aveyron). "Ce fils de Lenny-TA PS x Exemen RJ a une bonne tenue de dos, un bassin ouvert, de la finesse d'os et beaucoup d'harmonie."

Deuxième édition des "génisses de Lanaud"

Dix-neuf génisses ont été proposées à la vente et toutes ont été vendues, à un prix moyen de 3974 euros. Seize d'entre elles partent à l'export.

Le record est revenu à Makita à Joël Venturin (Ariège) vendue 7900 euros à un éleveur portugais, M. Viegas. Fille de Engy-RR VS avec des origines Malicieux-RRE VS, Makita possède finesse, qualités de race, élégance ainsi q'un bon quartier arrière et un bassin ouvert. Ses scores génomiques sont excellents : AL 9, AV 10+, CR 10 et DS 10.

Morgane, à l'EARL de la Ville es Bruyère (Côtes d'Armor), a été adjugée 7 100 euros à M. Viegas elle aussi. C'est une fille de Harem Espoir x Choc RJ. Elle est volumineuse et puissante, extrement longue de corps et dotée d'ouvertures exceptionnelles. Ses index génomiques sont bons : AL 6, AV 10+, CR 10 et DS 10.

Une année record pour la station de Lanaud

Le taux de vente sur la campagne 2017-2018 est de 91,5 %, contre 86 % l'an passé. La moyenne des prix de vente est également en hausse avec 3155 euros pour les Espoirs (3008 euros l'an dernier) et 5422 euros pour les RJ (contre 5018 pour la campagne précédente).

La vente de génisses a bien intéressé les acheteurs, avec un prix moyen en progression de 23 % par rapport à la première édition l'an dernier. Elle sera reconduite lors de la quatrième série de juin 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui