Réussir bovins viande 11 juin 2015 à 08h00 | Par François d'Alteroche

La France tourne la page de l'ESB

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le nouveau statut sanitaire vis-à-vis de l'ESB va donner l'opportunité à toute la filière viande bovine d'ouvrir encore plus largement son marché extérieur.
Le nouveau statut sanitaire vis-à-vis de l'ESB va donner l'opportunité à toute la filière viande bovine d'ouvrir encore plus largement son marché extérieur. - © P. Bourgault/archives

Le 26 mai, l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), a accordé à la France le statut sanitaire « risque négligeable » vis-à-vis de l'encéphalopathie spongiforme bovine. Il s'agit du statut le plus favorable dans le classement existant. Il permet à l'élevage français de tourner enfin la page de l'ESB. Ce même statut a également été accordé à Chypre, à la République Tchèque, à l'Irlande, au Liechtenstein et à la Suisse. L'Allemagne et le Royaume-Uni ne l'ont en revanche pas obtenu.

Dans un communiqué, Interbev « se félicite de cette nouvelle reconnaissance mondiale sur la qualité des viandes bovines françaises. » Elle voit en cette décision « le signe d'une reconnaissance mondiale de la qualité sanitaire des viandes bovines françaises et l'opportunité pour toute la filière élevage et viande de témoigner de son excellence à l'international et d'ouvrir encore plus largement son marché extérieur ». L'objectif va donc désormais être de retrouver des débouchés qui s'étaient soudainement fermés pour cause d'ESB. Le nouveau classement accordé à la France par l'OIE laisse par exemple envisager une éventuelle levée de l'embargo sur le boeuf français en Arabie Saoudite et en Chine. « L'ouverture d'un marché tel que la Chine représente un débouché prometteur grâce au niveau de croissance du pays et à sa population nombreuse », souligne Interbev.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui