Réussir bovins viande 24 août 2016 à 08h00 | Par S.Bourgeois

La FNB exige treize mesures pour construire l'avenir

Xavier Beulin et Jean-Pierre Fleury, en déplacement en Vendée de mercredi 24 août, exigent des mesures d'urgence, des mesures pour protéger les producteurs et des mesures pour une nouvelle logique qualitative de filière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Selon l'organisation syndicale, la vague de décapitalisations laitières prévue pour la fin de l’année pourrait mettre à l’arrêt plus d’un tiers des exploitations spécialisées en viande-bovine.

En déplacement en Vendée ce mercredi 24 août, Xavier Beulin, président de la FNSEA et Jean-Pierre Fleury, président de la FNB ont appelé au courage politique les acteurs de l'aval et le Ministre.

Propositions de la FNB :

Une situation inédite qui nécessite des mesures d'urgence :

1. Les animaux en état 1 d’engraissement doivent être retirés de la consommation.

2. Mettre en place un dispositif de régulation par les éleveurs des sorties exploitations des femelles allaitantes (indemnisation du maintien en exploitation des animaux).

3. Passer immédiatement à 100% de viande bovine française dans les établissements publics (armée, hôpitaux, cantines, collectivités).

4. Mettre en place une politique d’export au plus haut-niveau de l’Etat, basée sur un positionnement de valeur et non pas de compétitivité-prix (cellule interministérielle & dispositif de garantie-caution crédits exports).

5. Apporter une aide alimentaire ciblée aux populations en situation d’extrême nécessité (migrants, zones de guerres, zones de famines)

Protéger et accompagner les hommes et les femmes dans la crise

6. Faciliter le financement ou le refinancement des exploitations (caution de la BPI à taux zéro) et protéger le patrimoine privé des éleveurs en difficulté.

7. Dispositif de soutien aux éleveurs souhaitant se reconvertir ou arrêter leur activité.

Mettre en oeuvre une nouvelle logique qualitative de filière

8. Soutenir la mise en place du cœur de gamme, en tant que norme de qualité et garantie d’une nouvelle relation commerciale.

9. Déployer un plan de communication & de marketing dédié exclusivement au cœur de gamme (identifiant consommateur).

10. Mettre en place la traçabilité inverse pour garantir aux éleveurs la connaissance de la destination de leurs animaux et leur valorisation.

11. Améliorer l’identification consommateur et la segmentation des produits des races à viande.

12. Ouvrir une réflexion pour une adéquation durable entre l’offre et la demande.

13. Former les éleveurs pour permettre l’établissement d’un lien nouveau entre producteurs et consommateurs (marketing produit, connaissance filière & compétences de négociations).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui