Réussir bovins viande 02 février 2007 à 17h52 | Par S. Bourgeois et F. d´Alteroche

Gestion administrative - Le bon vieux carnet et le « pocket » informatique

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour enregistrer les informations provenant de l´élevage, depuis les prés ou la stabulation, le carnet qui tient dans la poche a fait ses preuves. Il permet à chacun de personnaliser sa façon de noter les choses. Mais il n´est pas bien adapté à lui tout seul au partage des informations avec des associés ou d´autres interlocuteurs tels que le vétérinaire, le technicien. Il se peut aussi que l´information soit incomplète. Les informations notées sur du papier dans les stabulations ou dans les champs ont d´autre part l´inconvénient non négligeable de devoir obligatoirement être recopiées ultérieurement au bureau. Le recopiage est une source d´erreur. Pour limiter ceci, quelques outils d´enregistrement des données sur support papier ont été mis au point (se renseigner auprès des GIE et des chambres d´agriculture). Ils permettent, grâce à une présentation sous forme de cases à cocher ou à remplir, de n´oublier aucun élément de l´information, voire d´éviter d´avoir à recopier grâce à un papier carbone. On peut aussi préférer un PDA (personal digital assistant).

Un « pocket » pour remplacer le carnet papier
Fabrice Bony, éleveur de Charolaises à Briffons dans le Puy de Dôme, a opté dès le départ pour un « pocket », un petit outil de consultation et d´enregistrement portable de la taille d´une machine à calculer qui permet de remplacer l´habituel carnet en papier de l´éleveur. Avec cet outil il peut enregistrer à l´étable ou dans les pâtures tout ce qui peut être fait ou à faire sur chacun des animaux du troupeau. Même s´il a été conçu pour un usage de terrain, ce pocket reste relativement fragile. « Je l´ai toujours sur moi. Mais quand je me rends aux bâtiments pour les soins aux animaux, je le mets dans l´armoire à pharmacie et une fois le travail terminé, je ne l´utilise que lorsque j´ai quelque chose à noter relatif aux soins aux animaux ou aux éventuelles commandes de boucles. Ceci étant, j´ai choisi de tout noter par l´intermédiaire de mon `pocket´. Ce que j´ai fait dans la journée, les rendez-vous, la conduite du troupeau. C´est mon agenda au quotidien. Je complète généralement ce travail chez moi le soir en rentrant. Ça me donne des repères d´une année sur l´autre. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui