Réussir bovins viande 21 décembre 2016 à 08h00 | Par B. Griffoul

Génomique en race Blonde : la population cible la plus large

Les mâles soumis à la certification de parenté bovine (CPB) et toutes les femelles peuvent prétendre à l’évaluation génomique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © B. Griffoul

L’OS France Blonde d’Aquitaine Selection et l’entreprise de selection Auriva ont cree la societe Gen & Blond pour deployer la genomique. Les males soumis a la certification de parente bovine (CPB) et toutes les femelles peuvent pretendre a l’evaluation genomique. C’est la population cible la plus large. « Les instances de la race ont voulu impliquer l’ensemble des eleveurs et leur donner acces aux outils de genotypage avec un degre de precision de l’information qui depend de leur implication dans les outils de selection », affirme Ludovic Izard, responsable du pole genetique viande a Auriva.

Pour les elevages hors CPB, l’indexation des femelles sera faite par les organismes Iboval, avec la methode Gembal, mais sans diffusion officielle dans le SIG (systeme d’information genetique). Elle sera basee exclusivement sur les DGV et publiee sous forme d’etoiles (de 1 a 5). Outre l’indexation des caracteres Gembal, l’offre de genotypage integre la filiation (VCG) et des tests sur les genes d’interet concernant des anomalies (translocation robertsonienne 1/29 dont la recherche est obligatoire pour la confirmation des animaux au Herd Book, axonopathie) ou des mutations (muscularite, coloration de robe, sans corne).

Differe racial de 18 mois pour les males

Pour les males, la publication des index genomiques est soumis a un differe racial de 18 mois sauf pour les veaux entrant en station. La population de reference etant moindre que dans les deux autres races, les organismes de selection ont prefere jouer la prudence par rapport aux CD. « Le differe racial est un gage de qualite de l’information, justifie Ludovic Izard. Il permettra d’avoir des valeurs chiffrees parce que les niveaux minima de CD seront atteints. » La tarification de l’offre a ete etudiee pour valoriser la participation des eleveurs au controle de performances (phenotypage). Pour les males, le kit de genotypage BlondoTyp, qui comprend la VCG et l’ensemble des tests, est facture 90 euros. L’indexation Iboval est proposee
en option, a partir de 18 mois, au tarif de 160 euros. Une reduction de 40 euros est consentie aux eleveurs en VA4. Sur un jeune male, on peut obtenir des DGV a tout age, puis
demander l’indexation a 18 mois. Pour les femelles, VCG, tests et index sont disponibles sans contrainte d’age au tarif de 90 euros (reduction de 20 € pour les VA4).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui