Réussir bovins viande 05 décembre 2007 à 12h41 | Par François d´Alteroche

Génétique - Quatre taureaux complémentaires en race salers

Quatre nouveaux reproducteurs favorablement indexés par la méthode Iboval sont venus enrichir le catalogue des taureaux salers disponibles à l´insémaination proposé par l´UALC.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Tous ont d´abord été évalués sur performances individuelles à la station de Sansac-Veinazés. Après prélèvement, des doses d´Unkaei et Ulsan ont été mise en place dans une bonne soixantaine d´élevages, ce qui a permis pour chacun de ces deux taureaux d´avoir près de 200 produits pesés et pointés au moment du sevrage.
Pour Umar et Ublo, eux-aussi passés par la station de Sansac, les évaluations Iboval obtenues font suite à une utilisation en monte naturelle. Ces deux taureaux ont ensuite été prélevés pour l´IA compte tenu de leur origine, de leur morphologie et du niveau d´indexation intéressant, obtenu grâce aux premières générations de veaux nés sur les élevages qui s´en étaient portés acquéreurs à l´issue de leur passage à la station de Sansac-Veinazés. Ces quatre reproducteurs sont assez complémentaires dans leurs possibilités d´utilisation.
Umar : un taureau à la production intéressante côté viande et de faibles poids à la naissance qui le rend tout à fait utilisable sur génisses.©UALC

Unkaei très adapté aux objectifs de la race
Le profil de la production d´Unkaei est moyen dans le développement et les longueurs, mais excellent dans les épaisseurs. « Ses broutards sont très compacts, ronds et musclés au sevrage. Unkaei est un taureau très adapté aux objectifs de la race, capable de produire à la fois de bons broutards et des femelles avec des aptitudes `élevage´ intéressantes et porteuses de viande », explique Pierre Bonnaves, technicien à l´UALC. lsan, un fils d´Igor sur une fille de Farouk, a lui un profil assez différent et laisse plus de taille et moins d´épaisseur à sa production.
Avec un Isevr de 133, Umar semble particulièrement intéressant surtout si l´on ne regarde que le seul volet indexation. « Cest un taureau de type viande qui produit des animaux très musclés. » Il possède également de bonnes références sur le volet index par sa mère Navarre (IVMAT : 120 et ISU 115) et sa grand mère paternelle Harmonie (IVMAT : 107, ISU 112). « Umar produit à la fois de bons mâles avec des aptitudes à l´engraissement et des femelles puissantes et épaisses avec de bons bassins et douces de caractère. »
Né comme Unkaei au Gaec Trin, Ublo a un profil de production très régulier. Il est issu d´Inès, l´une des meilleures vaches de cet élevage qui, outre le fait d´avoir été championne à Paris en 2000, est également remarquablement bien indexée (IVMAT : 118, ISU 116). A 14 ans, elle était, qui plus est, toujours en production sur l´élevage sans avoir oublié de sevrer un bon veau chaque année.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui