Réussir bovins viande 04 septembre 2002 à 16h18 | Par Sophie Bourgeois

Elevage - Nettoyer, laver et désinfecter les bâtiments avec rigueur

Peu pratiquée car fastidieuse, la désinfection des bâtiments d´élevage fait partie de la prévention des problèmes sanitaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La désinfection des bâtiments d´élevage est fastidieuse mais profitable. La pression microbienne, qui favorise l´apparition de maladies ou limite l´expression du potentiel des animaux, n´est pas abaissée de manière significative par le vide sanitaire seul. Un nettoyage soigné du bâtiment avec un détergent permet de la limiter de façon importante, mais seule la désinfection la réduit de façon radicale. « La désinfection est l´ensemble des opérations, le nettoyage, le lavage et le passage d´un désinfectant, visant à détruire les micro-organismes présents dans le milieu. Ceci en sachant qu´on ne peut pas stériliser complètement un bâtiment ouvert aux oiseaux, aux personnes et au vent », note Philippe Charles du groupement de défense sanitaire de Saône-et-Loire. Le vide sanitaire qui suit vient en complément de la désinfection. « Pour qu´il soit utile, il faut en interdire l´accès aux visiteurs et que le bâtiment soit complètement vide », précise Philippe Charles.
©S. Bourgeois

Légende - La résistance de certains micro-organismes dans l´environnement est variable selon leur protection par les souillures, la température et la lumière.

Une désinfection associée à d´autres mesures de prévention
« La dératisation est nécessaire, tout au long de l´année. Les rats sont porteurs des agents de la leptospirose, de la salmonellose, etc. Ils souillent et mangent les aliments et abîment les isolations et les fils électriques. »
Éviter autant que faire se peut l´accès aux bâtiments, à des personnes extérieures à l´élevage, et mettre un pédiluve contenant un désinfectant(1) à l´entrée du bâtiment, sont aussi des mesures de prévention efficaces.
En élevage bovin, le désinfectant est pulvérisé sous forme de liquide ou de mousse sur les surfaces. La désinfection des bâtiments doit être faite une fois par an. Si on rencontre un problème pathologique sur les veaux, une désinfection de leurs cases au cours de l´hiver sera utile, associée à d´autres mesures de prévention (en particulier, éviter de mélanger des animaux d´âge différent). « Dans l´idéal, le bâtiment où vêlent les vaches ne doit abriter que des vaches autour de la mise-bas, comme une maternité. »

Le bâtiment des taurillons est moins sensible car, par leur âge, ils sont plus résistants à la pression d´infection(2). Les boxes de vêlage et l´infirmerie, ainsi que le matériel utilisé, doivent être systématiquement lavés et désinfectés après chaque occupation.




(1) L´eau de Javel est à proscrire car
elle est inactivée par les U.V. et inefficace en présence de matière organique.
La solution du pédiluve est à renouveler régulièrement.

(2) Comme les jeunes bovins peuvent être porteurs sains d´agents infectieux, il est souhaitable d´éviter de les loger dans
le même bâtiment que les vaches suitées.

©S. Bourgeois

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui