Réussir bovins viande 14 mars 2011 à 14h29 | Par S.Bourgeois

Elevage des génisses - Construire sa courbe de croissance "maison"

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © source : Chambres d'agriculture Pays de la Loire

"Nous avons formalisé quarante courbes types de croisance pour les génisses de renouvellement selon leur race, l’âge au premier vêlage, la période de vêlage. Mais dans chaque race, le format des vaches est très variable selon les troupeaux. Or le potentiel et les objectifs de croissance des génisses en dépendent. Il est donc nécessaire d’adapter au cas par cas les recommandations », explique Romain Guibert, de la chambre d’agriculture de la Mayenne. Pour ceci, il faut tenir compte du poids moyen adulte des vaches. Ce dernier n’est pas mesuré en élevage et les ingénieurs des Pays de la Loire proposent une méthode pour l’estimer (voir tableau ci-contre) faisant intervenir le poids de carcasse moyen, le rendement, et le gain de poids entre vêlage et abattage — reprise de poids et d’état après le vêlage puis gain de poids pendant l’engraissement. Ces paramètres étant tous différents selon la race. Enfin il est tenu compte de l’âge moyen d’abattage, car en cas de vêlage précoce et/ou à taux de renouvellement élevé, une part importante des vaches sont réformées avant d’atteindre leur poids adulte. On passe ensuite par le pourcentage du poids vif adulte qu’il faut atteindre aux différents stades de la croissance, donné avec chaque courbe type, pour obtenir sa courbe personnelle de croissance des génisses. Le tableau ci-dessous donne aussi des points de repère. « Ces repères de croissance ne seront utiles que si l’on dispose des poids réels des génisses. Nous conseillons donc de peser les génisses, au moins jusqu’à la période de mise à la reproduction. Ce peut être fait en début d’hiver à la rentrée en bâtiment et en sortie d’hiver avant la mise à l’herbe », conseille Romain Guibert. Des pesées plus fréquentes permettront un suivi des croissances et un ajustement des rations d’autant plus précis. Il n’existe pas d’abaques pour évaluer le poids des génisses allaitantes à partir de la mesure au ruban de leur tour de poitrine comme cela se pratique sur les Holsteins.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui