Réussir bovins viande 28 février 2018 à 10h00 | Par S.Bourgeois

Chine : entrée timide de la viande des USA

Le marché est ouvert aux USA depuis huit mois, mais les volumes de viande arrivés sur le sol chinois restent limités. Peu de viande est éligible au marché chinois et son prix est relativement élevé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M.J.Jaunatre

"Si la reprise effective des importations a eu lieu en juin 2017, les volumes arrivés sur le sol chinois restent limités" explique l'Institut de l'Elevage dans sa lettre d'information du 28 février.

Les douanes chinoises ont enregistré un peu moins de 3 000 téc sur les sept premiers mois, composées très majoritairement de viande désossée congelée. Ceci représente moins de 1 % des importations totales de viande bovine de la Chine sur la période.

"L'éventail des produits autorisés est pourtant large pour les USA : viande congelée, réfrigérée, désossée ou non-désossée, produits fumés, abats rouges (coeur, reins, foie, tendrons)" La viande étasunienne entre en compétition directe avec les produits australiens, néozélandais et canadiens. Or, les droits de douane appliqués à la viande provenant des USA sont supérieurs à ceux appliqués pour l'instant aux viandes australiennes par exemple.

Les conditions sanitaires demandées par la Chine sont identiques à celles demandées aux autres pays fournisseurs, mais elles limitent fortement le nombre d'animaux dont la viande est éligible à l'exportation.

En effet, les programmes volontaires qui excluent le recours aux antibiotiques, aux promoteurs de croissance et aux coproduits permettent de répondre aux exigences chinoises mais le surcoût serait de 200 à 300 $ par animal. Le système d'identification volontaire des USA (appelé NAIS) ne concernerait que 10 à 15 % des bovins viande du pays (les USA ne possèdent pas de système national d'identification obligatoire), alors que la Chine exige une traçabilité.

"Les prix CAF (incluant le coût du produit, l'assurance et le frêt) pour le congelé désossé se placent en moyenne au dessus de 10$/kg, dépassant ceux des autres fournisseurs."

"De nombreux importateurs s'attendaient à des tarifs moins élevés. Les achats sont donc limités et les distributeurs attendent l'évolution des cours."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui