Réussir bovins viande 22 juin 2007 à 16h19 | Par François d´Alteroche

Bovins croissance - Réforme du dispositif génétique français à l´étude

Les organismes Bovins Croissance se préparent pour répondre aux appels d´offres à partir de 2009. Des propositions sont faites pour résoudre le problème du financement de France Génétique Élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La réforme du dispositif génétique français et ses conséquences pour les organismes Bovins Croissance ont mobilisé une bonne part des travaux de la Fédération Bovins Croissance au cours de l´année écoulée. Un important travail a été mené entre ces différents organismes sur la comptabilité analytique de façon à bien scinder le contrôle de performances et le conseil dans l´offre de services et la tarification. Il s´agit de se préparer à répondre à l´appel d´offres suite aux évolutions de la réglementation relative à cette activité et plus précisément à son ouverture à la concurrence à compter du premier janvier 2009. « J´invite tous les responsables d´organismes Bovins Croissance à bien s´approprier cette démarche pour se préparer efficacement à répondre à l´appel d´offres. Je les invite également à poursuivre leur réflexion et leurs actions sur les rapprochements entre organisations intra et interdépartementales », a expliqué Hubert de Ganay, président de France Bovins Croissance.
Hubert de Ganay : « Les organisations professionnelles devront se doter de moyens financiers pour compléter le financement de l´Etat. » ©F. D´Alteroche

Financement de FGE
Sur la question toujours pas résolue du mode de financement de France Génétique Elevage, la nouvelle interprofession génétique mise sur pied l´an dernier, Hubert de Ganay a expliqué que, pour compléter la part apportée par l´État, sa fédération était favorable à une cotisation à appliquer sur tous les bovins, ovins et caprins nés sur le territoire français. Son prélèvement pourrait avoir lieu via l´identification pérenne généralisée. « Ce serait à mon avis le mode de financement le plus juste et le plus équitable. En effet, tous les animaux qui naissent bénéficient directement ou indirectement du progrès génétique réalisé grâce à l´implication des adhérents de nos diverses organisations dans le dispositif génétique français. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui