Groupe Réussir 24 août 2017 à 08h00 | Par Anaïs AUBREE
Contenu Partenaires
Produit par Ministère de l'Agriculture

Ecoantibio 2 : les alternatives aux antibiotiques

Le nouveau plan Ecoantibio comporte un axe entièrement dédié à la biosécurité, à la prévention des maladies infectieuses et aux recours aux traitements alternatifs.

Réagir Imprimer
Ecoantibio 2 : les alternatives aux antibiotiques
Ecoantibio 2 : les alternatives aux antibiotiques - © Cheick.Saidou / Min.Agri.Fr

La maîtrise de la santé des animaux est la résultante d'un délicat équilibre entre l'alimentation, le bien-être et l'espace de vie des animaux... La biosécurité est montée en puissance dans ce deuxième plan EcoAntibio, afin de maintenir les animaux en bonne santé, via notamment l'amélioration des conditions d'élevage ou des campagnes de vaccination.

Si le médicament reste au coeur de la santé animale, il est possible de trouver des alternatives et d'axer nos efforts sur la prévention. C'est pourquoi le plan Ecoantibio 2 met particulièrement en avant les alternatives possibles aux antibiotiques, qui soient durables et économiquement viables. La recherche dans le domaine des traitements alternatifs comme la phytothérapie, l'aromathérapie ou encore la phagothérapie y est encouragée.

Par ailleurs, les mesures de prévention sanitaire (conditions et pratiques d'élevage, hygiène, nutrition des animaux, génétique, etc.) et zootechnique tiennent également une place de choix. De même, le plan encourage l'usage des vaccins, y compris pour les maladies virales, et la mise en place de visites sanitaires obligatoires en élevage sur les thèmes de la prévention des maladies infectieuses, de la biosécurité et de la lutte contre l'antibiorésistance.

Tout savoir sur le Plan Ecoantibio 2

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
Le fil d'actu agrafil